Libre comme l\'Eire

Libre comme l\'Eire

UN MUR QUI TOMBE

12 novembre. 20 ans et trois jours. J'avais sept ans en 89, et je me souviens des images tl. Pour moi, la chute du mur, c'tait des gens qui pouvaient voir leurs cousins de l'autre cot.



Le mur
tait tomb.

Et c'est la joie, c'est la fete, tout le monde rit et chante, le champagne coule. Vive la libert
. Vive la dmocratie.

Et vive le capitalisme.

Faut-il vraiment c
lbrer la chute du communisme ? doit-on clbrer la chute d'une utopie, d'un idal, qui ddaignait l'argent et pronait l'galit ? Ce qu'on peut clbrer, a la rigueur, c'est la chute d'un rgime autoritaire, qui tirait sur les opposants tentant d'escalader le mur.

Mais que dire de cet autre mur qui s'
rigeait, silencieusement, insidieusement, pendant que tous chantaient la victoire ?

Ne se sont-ils pas affranchis d'une dictature pour se soumettre a une autre ? Ne se sont-ils pas pr
cipits dans les supermarchs, pour s'offrir des tlviseurs, et qu'une pense dominante, pntrant chez eux, dans le confort domestique, ne vienne riger des murs dans leur esprit meme ?

Que dire des nouveaux murs construits depuis 89 dans les mentalit
s ? Que dire du mur Argent qui spare plus que jamais les riches des misrables ? Que dire du mur Angoisse qui fait trembler les citoyens quand on leur parle de crise et de chomage ? Les pauvres ne sont-ils pas appels les exclus ? Exclus, justement, condamns de l'autre cote du mur, qui protge les plus chanceux en leur faisant confondre libert et consommation.

Que dire de notre ch
re dmocratie, qui "tire" plus que jamais sur ceux qui tentent d'escalader les murs, et corrompent ou condamnent ceux qui voudraient les faire tomber? Evidemment que le gouvernement actuel n'assassine pas ses opposants. Il y a mille facons de rduire au silence.

Quand on c
lbre la chute du mur, que clbre-t-on au juste ? Commmoration rassurante et trompeuse d'un certain ordre tabli, confirmation que nous vivons dans le meilleur des mondes, pour nous empecher d'en penser un autre ?
 
Berlin en 89, ce n'est jamais qu'un mur qui tombe. Combien d'autres encore faudra-t-il faire tomber ?





12/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour