Libre comme l'Eire

Libre comme l'Eire

JARDIN ET MUSIQUE

Petit-dej gratos a l'auberge au matin, ou je retrouvais  avec plaisir Rock l'americain et le the a l'anglaise.

C'etait pluie bretonne au-dehors, et je suis allee ecouter du blues et de la country dans Stephen
's Green, charmant jardin dublinois



ou je suis venue ecouter un peu de blues et de country.

puis j'ai pris le the. Encore. Mais j'ai beau etre anglaise jusqu'au bout des ongles, je me suis retrouvee dans un salon de the conseille par une fille de l'auberge qui avait un nom francais. J'hesitais un peu, puis plus du tout, parce le cafe ressemblait a ca...



Les rues de Dublin sont toutes musicales, musique traditionnelle ici, guitare folk par-la, jolie dame qui charme les passants de sa harpe si l'on passe devant Trinity College, violon, trompette, saxo et flute traversiere.

Un peu de lecture, quelques pistes pour un eventuel logement et quelques nouvelles de l'Alliance francaise, et voici que je vous ecris d'un cyber-cafe. Je suis arrivee hier matin et je n'ai pas donne de nouvelles, alors j'ecris avant que mes parents appellent les flics.

Que voulez-vous, malgre un sentiment de liberte jamais eprouve, il n'est pas si simple d'etre tel le Martin - Pecheur,

  Libre comme l'Eire...


14/08/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour